Guide ultime pour les douleurs de genou

Date :

La plus grande articulation de notre corps, l'articulation du genou, est située entre les os de la partie supérieure de la jambe (fémur) et l'os de la partie inférieure de la jambe (tibia (péroné)). L'articulation du genou soutient les mouvements du corps : courir, sauter, marcher, s'accroupir et se tourner. L'articulation du genou assure la stabilité nécessaire pour supporter le poids du corps.

La douleur au genou est un problème courant parmi le grand public. Elle peut être causée par divers facteurs, notamment les changements généraux liés à l'âge dans les activités quotidiennes et les blessures aiguës.

De nombreuses affections peuvent provoquer des douleurs dans les genoux :

Lésion des ligaments du genou

Les quatre principaux ligaments du genou stabilisent l'articulation du genou. Ils relient l'os de la cuisse et les os de la jambe inférieure. Les lésions les plus courantes des ligaments du genou sont les entorses ou les déchirures. Elles peuvent se produire au niveau du ligament latéral interne, du ligament croisé postérieur et du ligament croisé antérieur (LCA). Une lésion ligamentaire peut provoquer une douleur intense au genou. Une intervention chirurgicale peut être nécessaire en fonction de la gravité.

Déchirures du ménisque

Une blessure du ménisque est fréquente et peut nécessiter une intervention chirurgicale en fonction de la gravité de la blessure, de l'âge de la personne et de son niveau d'activité. Une lésion ligamentaire peut se produire de différentes manières, mais une lésion méniscale est plus fréquente. Elle se produit généralement lors d'un seul mouvement de torsion. Le genou se tord et le pied est planté.

Arthrose du genou

Il s'agit d'une forme très courante d'arthrite dans l'articulation du genou. Elle est causée par l'usure progressive du cartilage dans l'articulation du genou, ce qui provoque une inflammation et des douleurs. Cette affection est plus fréquente chez les personnes de plus de 50 ans, mais d'autres facteurs tels que le poids, la génétique et les blessures peuvent en augmenter le risque.

Tendinite

La surutilisation du tendon peut provoquer une douleur et une inflammation. C'est ce qu'on appelle une tendinite. Le tendon de la rotule est le tendon le plus souvent touché au niveau du genou. Le tendon de la rotule relie les muscles quadriceps à la rotule. Il s'insère sur l'os antérieur (tibia) du tibia (tibia). Les genoux du sauteur et la tendinite fémoro-patellaire sont des noms plus courants pour désigner l'inflammation du tendon de la rotule. Elle est généralement causée par une surutilisation du tendon dans des sports comme la course à pied et le basket-ball. Cela est dû à un stress répétitif sur le genou qui provoque de petites déchirures dans le tendon.

Chondromalacie de la rotule

Également connue sous le nom de " genou du coureur ", cette affection entraîne un affaiblissement et un ramollissement du cartilage à l'arrière de la rotule. Cette affection est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes et est souvent associée à un mauvais alignement des genoux ou à une tension dans les muscles qui l'entourent.

Syndrome de la bande IT :

La bande IT est une pièce de tissu conjonctif solide. Elle prend naissance dans les muscles grands fessiers et le tenseur du fascia latia et s'attache à l'un des os du tibia, le fibula. Pour stabiliser votre genou, la bandelette IT travaille en collaboration avec les ligaments du genou. Le syndrome de la bande IT est une blessure courante que les coureurs et les athlètes subissent en raison d'une surutilisation. S'il s'enflamme ou se tend, il peut provoquer des douleurs autour du point d'insertion de la BIT à l'extérieur du genou.

Goutte :

Il s'agit d'un type d'arthrite plus compliqué qui se traduit par la formation de cristaux à l'intérieur des articulations. L'inflammation des articulations peut entraîner une douleur intense et un gonflement. La goutte affecte le plus souvent le gros orteil. Cependant, elle peut également affecter les articulations du genou.

Comment diagnostiquer une douleur au genou ?

Pour diagnostiquer une douleur au genou, vous n'avez pas nécessairement besoin de consulter votre médecin généraliste. De nombreuses causes de douleur au genou peuvent être diagnostiquées par des kinésithérapeutes ou des ostéopathes. Pour diagnostiquer le problème, votre cas sera documenté et un examen approfondi sera effectué.

Le praticien peut effectuer divers tests au cours de votre évaluation physique, notamment un test orthopédique, des tests d'étirement des nerfs et un test de vos réflexes.

Dans certains cas, des tests supplémentaires peuvent s'avérer nécessaires. Cela peut inclure :

Imagerie radiographique Un alignement non naturel ou une perturbation des os du genou peuvent tous être détectés à l'aide de l'imagerie radiographique. Cette technique permet également de détecter les changements liés à l'âge au sein des os. Ce type d'imagerie est recommandé en cas de suspicion d'arthrose du genou.

IRM - L'IRM peut mettre en évidence des anomalies dans les tissus mous. Ces tissus mous comprennent les muscles, les ligaments et le cartilage. Ce type d'examen peut être demandé si l'on soupçonne une atteinte ligamentaire du genou.

Analyses sanguines Bien qu'elles ne soient pas régulièrement utilisées pour diagnostiquer les douleurs du genou, les analyses sanguines peuvent néanmoins être utilisées pour identifier une augmentation de l'inflammation, une infection ou d'autres maladies auto-immunes. Ces maladies comprennent la goutte, la rhumatoïde et d'autres affections.

Que puis-je faire pour soulager ma douleur au genou ?

Le type et la durée du traitement nécessaire dépendent de la cause de la douleur au genou. Le meilleur moyen est de voir un ostéopathe en France.